INQ Focus Smart Factory

Smart Factory : les principales tendances

La «Smart Factory» n’est plus une utopie, elle devient lentement réalité – c’est ce que nous découvrirons les 19 et 20 mai 2021 lors de l’INNOTEQ.DIGITAL, dont la Smart Factory est une des quatre thématiques centrales. En ce qui concerne l’usine intelligente, certaines questions restent en suspens mais on perçoit de mieux en mieux la direction qu’elle semble prendre et les technologies d’ores et déjà prêtes à l’emploi.

 

Voici quatre tendances à suivre de près cette année:

 

L’intégration IT/OT
De nos jours, plus rien ne fonctionne sans données et l’intégration IT/OT est donc incontournable sur la voie vers l’usine intelligente. Ces données sont fournies à l’entreprise par des capteurs IIoT, mais elle doit encore les replacer dans un contexte. Les données OT haute vitesse contextualisées sont donc essentielles. Certains analystes estiment que dès 2021, l’intégration IT/OT permettra de poser des jalons décisifs pour des entreprises prospères à l’avenir, afin qu’elles ne se laissent pas distancer.

 

Edge est le nouveau cloud
Le cloud constitue une évolution des plus bénéfiques, c’est certain. Mais les technologies permettant l’edge computing sont presque encore meilleures. En effet, le traitement de données directement sur place est essentiel aux interventions en temps réel et la solution de contournement par le cloud n’est pas envisageable. L’edge computing est très certainement l’étoile montante de l’année.

 

L’heure de l’IA et de l’AA est arrivée
Bien que les progrès en matière d’intelligence artificielle (IA) et d’apprentissage automatique (AA) ne soient pas aussi rapides que certains l’espèrent, on ne peut plus les dissocier de l’analyse de données. Et les entreprises qui tardent trop pour initier les premiers projets pourraient avoir du mal à rattraper la concurrence. En effet, entre-temps, les données générées au sein de l’entreprise permettent de dégager de nombreuses améliorations et ce à une vitesse folle, alors qu’il fallait encore des mois pour y parvenir il n’y a pas si longtemps. Maintenant, on ne parle plus que de quelques heures voire minutes.

 

Jumeau numérique
Le thème du jumeau numérique est dans toutes les bouches depuis longtemps déjà et les estimations des économies qu’il pourrait permettre augmentent en permanence. À titre d’exemple, les analystes de Gartner ont calculé que le seul recours aux jumeaux numériques pour la mise en service et l’entretien des installations permettrait d’économiser jusqu’à un billion de dollars américain chaque année. Au regard de ces chiffres, chaque entreprise doit impérativement déterminer si la création d’un jumeau numérique ne devrait pas constituer une de ses priorités pour les prochaines années.

 

Pour être sûr de ne pas manquer l’événement, inscrivez-vous vite à l’INNOTEQ.DIGITAL